5 Conseils pour développer votre esprit critique

5 conseils pour développer son esprit critique

Avoir un esprit critique permet d’améliorer sa vie tant personnelle que professionnelle. Comment ? Cela aide à prendre des décisions plus pertinentes mais aussi à résoudre des problèmes de façon plus créative, autonome et efficace.
Toutefois, cette compétence (parce qu’il s’agit bien d’une compétence) n’est pas innée, elle s’entraîne et s’apprend.

Voici 5 conseils pour développer votre esprit critique en toute simplicité !

L’esprit critique, qu’est-ce que c’est ? La définition pour commencer.

C’est la combinaison d’un état d’esprit/posture intellectuelle avec un ensemble de bonnes pratiques/d’attitudes permettant de la nourrir et de la renforcer.

L’objectif d’avoir un esprit critique n’est pas de réfléchir plus mais de réfléchir mieux. Pour, in fine, être en mesure de penser de manière rationnelle et autonome.
Concrètement, il s’agit d’adopter une pensée de « mise en doute », pour n’accepter pour vraie ou réelle aucune affirmation ou information sans l’avoir au préalable examinée. Que ce soit par le biais de sa raison, d’une documentation approfondie sur le sujet ou encore d’une démonstration logique

2 situations où l’esprit critique peut vous être utile au travail

  • Pour vous challenger et trouver des solutions alternatives à une problématique (par exemple un client non satisfait par l’une de vos propositions, ou encore une situation de crise).
  • Pour tirer parti d’un échec, l’analyser, apprendre de vos erreurs et « grandir ».

5 conseils pour développer votre esprits critique

Avoir un esprit critique demande de la discipline, mais aussi du temps et de l’attention. Pour acquérir et entretenir cette compétence, plusieurs bonnes pratiques sont à votre portée. Vous pouvez les travailler seul(e) ou faire appel à un consultant coach, comme chez QuinteSens .

1. Comprenez comment vous fonctionnez !

Tout jugement humain est subjectif. Aussi, avant d’analyser ce qui vous entoure, commencez par prendre le temps de vous comprendre et comment vous fonctionnez.

Quelle est votre manière de raisonner ? Quels sont vos biais ? En quoi ceux-ci peuvent-ils éventuellement affecter votre jugement ?
En effet, essayez de prêter attention à vos « distorsions cognitives » (éléments qui peuvent vous faire voir le monde de manière biaisée) qui auraient tendance à limiter, inconsciemment votre pensée critique. Par ex. : négativisme (attitude négative, de refus), généralisation, précipitation, etc.

L’objectif : en comprenant comment vous fonctionnez, et à être critique avec vous-même, vous serez plus en mesure d’en tenir compte et élargir votre façon de penser.

2. Aiguisez votre capacité à remettre les choses en question.

Apprenez à ne pas considérer une information comme vraie avant de l’avoir étudiée vous-même, même si cela peut vous demander du temps et de l’énergie.

Remettre en cause vos suppositions est la base de l’esprit critique. Beaucoup peuvent s’effondrer par une analyse un peu plus poussée.
Evitez aussi les termes définitifs comme “jamais” qui peuvent vous enfermer.
Enfin, écoutez votre instinct. N’hésitez pas à approfondir un sujet jusqu’à lever les doutes et que vous soyez satisfait(e). Faites-en l’expérience vous-même pour approuver !

L’objectif : en développant l’« art du doute », vous pourrez juger plus rapidement. En écoutant votre instinct, vous saurez ainsi si une information mérite d’être analysée plus en profondeur ou pas.

3. Ne vous limitez pas à une seule option.

On est rarement limité(e) à un seul choix ou option. Par définition, toutes les informations qui nous arrivent sont incertaines parce qu’elles ne sont pas encore vérifiées.

Aussi, face à une problématique, ne négligez aucune hypothèse, déterminez toutes les solutions qui sont à votre portée mais essayez de les graduer selon leur degré de probabilité.
Vérifiez-les ensuite. Cela vous permettra de faire face de façon plus habile aux réflexions du quotidien.

L’objectif : en étant plus sceptique, vous serez capable d’identifier toutes les solutions possibles à une problématique, et de n’en négliger aucune.

4. Apprenez à raisonner.

Face à une situation difficile ou complexe, adoptez une attitude constructive, ciblée et adaptée. Faites preuve de méthode et adoptez plus un raisonnement « hypothéticodéductif » pour ne pas porter un jugement de façon inconsidérée.

Comment ?

Concrètement, à partir de votre croyance de départ, posez votre hypothèse. Puis identifiez et observez, en vous appuyant sur :

  • des connaissances et des contraintes pertinentes,
  • des explications causales et vérifiables résultantes.

Cela vous permettra de conforter ou éventuellement de réévaluer votre hypothèse de départ.

L’objectif : en vous appuyant sur cette méthode rigoureuse, ne déduisez plus de conclusions à partir d’hypothèses mais bien en fonction d’observations et de réflexions réelles. Pour apprendre à réfléchir de façon autonome et critique.

5. Ouvrez-vous aux autres !

Aucune idée ou opinion n’est bonne ou mauvaise. Pour développer votre esprit critique, mettez-vous à la place des autres ou bien sollicitez leur avis.

Cela vous permettra notamment d’obtenir et de considérer un nouveau point de vue qui pourrait changer ou remettre en perspective votre opinion. Et auquel vous n’auriez pas pensé de prime abord. Vous pouvez aussi vous entourer ou rapprocher d’experts, de personnes compétentes dans un domaine pour vous imprégner et développer davantage votre esprit critique. 
Vous pouvez ainsi vous faire accompagner sur le sujet lors d’une séance de coaching par exemple.

L’objectif : en vous ouvrant à une palette d’opinions et de façons de penser vous serez davantage en capacité de développer votre esprit critique.

Adopter un esprit critique est d’autant plus important en cette période marquée par une infobésité, où nous sommes surchargé(e)s d’informations et notamment de “Fake News” (ou fausses informations). Selon des chercheurs du MIT (Massachussets Institute Of Technology) une fausse nouvelle aurait 70% plus de chances d’être davantage relayée qu’une nouvelle vérifiée. Et elle circulerait en moyenne 6 fois plus vite !

Manager, si vous souhaitez apprendre à mieux vous connaître et aiguiser votre esprit critique pour mieux manager, contactez-nous !

5 conseils pour développer son esprit critique
5 Conseils pour développer votre esprit critique

Avoir un esprit critique permet d’améliorer sa vie tant personnelle que professionnelle. Comment ? Cela aide à prendre des décisions plus pertinentes mais aussi à résoudre des problèmes de façon plus créative, autonome et efficace.
Voici 5 conseils pour développer votre esprit critique en toute simplicité !

Lire l'article